Mon entreprise en ligne : a priori une « belle » initiative du Ministère de l’Economie et des Finances pour aider les TPME à accéder à l’internet. En réalité, une opération Google pour récupérer de nouveaux clients, et des conditions très désavantageuses, qui frisent (du mauvais côté à mon avis) l’arnaque. Car elle est de celles qui peuvent typiquement faire exploser le coût de votre site web, largement au delà du 0€ pour les 12 premiers mois, de celles où vous ne disposez même pas réellement de votre nom de domaine.

En face d’une offre alléchante, il est toujours essentiel de lire les petits caractères (ou CGU ou CGV en termes techniques) avant de s’engager à quoi que ce soit, et ceci d’autant plus lorsqu’elles sont difficiles à trouver.

Le dernier exemple en date est l’offre soi disant super intéressante « Mon Entreprise en Ligne »

Une offre promue par le gouvernement, SFR, Google, et Oxatis.

  • Créer son site gratuitement en 20 minutes
  • Le site et le nom de domaine offerts avec Oxatis
  • « Votre première campagne de publicité sur Google offerte » [en réalité un bon Adwords de 100 €]
  • Des conseillers gratuits pour répondre à vos questions

Waoow se dit Monsieur Dupont-​​je-​​n-​​y-​​connais-​​rien, c’est super, et puis il y a le logo du Ministère de l’Economie et des Finances, c’est du sérieux, c’est sympa de m’aider à accéder à internet, c’est gratuit, j’y vais.

Bon.

En fait, il y a des petits caractères sur la page d’accueil, qui disent

* Site et nom de domaine offerts les 12 premiers mois. Puis 5€HT/mois. Sans engagement de durée.

Là, déjà,ça devient un peu moins intéressant. Parce que 5€ HT /​ mois, ça fait 5,98€ TTC par mois. Et que l’offre OVH de démarrage est à 2,38€TTC, l’offre Pro à … 4,99€ TTC. Et chez un hébergeur comme IWeb on est à 7,77 $ par mois pour l’offre la plus chère, donc 5,25 € au cours actuel. C’est pour un mois, donc comparable à l’offre MEEL « sans engagement de durée ». (Et chez IWeb, on peut descendre à 1,12€ /​ mois si on s’engage sur 10 ans).

 

Donc en prenant cette offre de « Mon Entreprise en ligne », on achète grosso modo un hébergement pro avec une année gratuite (et ça arrive, pas souvent, mais ça arrive, qu’OVH ou 1&1 fassent des promos équivalentes). Pas transcendant comme prix.

Mais en réalité, c’est une très mauvaise offre. Il faut pour cela arriver à trouver les conditions générales, qu’on ne peut obtenir qu’en commençant le processus d’inscription.

Première mauvaise surprise, pour s’inscrire, il faut obligatoirement avoir un compte Google. (Normal, puisque c’est une opération Google, mais ça je ne le découvrirai que ensuite).

Ensuite on a accès aux conditions générales. « Enfin ».

  • Oxatis vous fournira un nom de domaine, un site web site et un hébergement à titre gratuit pendant une période de 12 mois.
  • Après 12 mois, Oxatis vous donnera la possibilité de conclure un contrat de services (sous réserve que Oxatis continue d’assurer les services au-​​delà des 12 mois initiaux et dans le respect des conditions d’utilisation de Oxatis)

Bon très bien. (On se demande un peu ce qui se passe si par hasard Oxatis décidait de ne pas continuer à assurer les services, mais c’est un peu théorique comme question, puisque on va le voir, le but du jeu est au contraire de vous emprisonner chez Oxatis).

D’abord il ne faut pas déconner, on ne vous fait pas un « aussi beau cadeau » pour que vous en fassiez ce que vous voulez. Pas question de faire autre chose que la promotion de votre entreprise (mon esprit pervers et juriste me fait penser que la vente n’est pas de la promotion, et donc, en gros, vous avez le droit de faire une carte de visite, mais si vous voulez une boutique, no way). Si vous avez deux activités différentes dans votre entreprise, ou que vous voulez faire la promo de votre entreprise en français et en anglais, avec deux noms de domaines différents, ce n’est pas possible non plus…

Vous ne savez pas trop non plus ce que vous achetez. Nulle part je n’ai vu de descriptif de l’espace web, de la base de données, du nombre de mails, de la version de php ou de MySQL. Donc si j’ai envie de faire la promo de mon entreprise avec un blog WordPress, en ai-​​je la possibilité ?

En fait, il semble que le prestataire pour l’hébergement et le nom de domaine soit Oxatis. Et Oxatis… c’est du cloud. A la différence de n’importe quel hébergeur, Oxatis propose non pas un espace web, mais des services. Et pas donnés, puisque c’est 20 € HT /​ mois pour un catalogue en ligne, un gestionnaire de contenu (à mon avis c’est la même chose), et un « référencement intégré » (le genre de termes qui me font hurler de rire).

Attention, catalogue, mais pas de boutique : pour avoir un panier en ligne il faut 35 € /​ mois.

Ma logique d’ancienne DAF me fait me dire que on doit en avoir moins pour 5 € HT /​ mois, donc pas de catalogue, pas de boutique… juste  quelques pages.

On voit que l’offre de Mon Entreprise En Ligne est nettement moins intéressante.

Et puis là où ça devient catastrophique, c’est quand on touche aux conditions de transfert de nom de domaine.

Parce que c’est logique n’est ce pas ? Entre la possiblité d’avoir son blog WordPress avec un plugin d’E commerce, un Google Analytics, pour 6 € par mois chez OVH, et un site à 50 € par mois pour les mêmes fonctionnalités chez Oxatis, qui hésiterait ?

Et là, boum… le nom de domaine en .fr que vous avez associé à votre site MEEL est lié à celui-​​ci. Son transfert chez un autre prestataire entraine la fermeture et la mise hors ligne automatique de votre site MEEL. Pour éviter les abus qui consisteraient à profiter de l’opération MEEL pour bénéficier gratuitement de nombreux noms de domaines avant de les transférer chez un autre fournisseur, le transfert du nom de domaine associé à votre site MEEL vers un autre fournisseur est facturé 30€ HT

Je vais donc vous le refaire en plus clair et en plus concret :

Au cas où vous auriez l’idée saugrenue d’aller ailleurs parce que c’est mieux,

  1. vous perdez toutes vos données, puisque le site est fermé au moment où vous demandez le transfert.
  2. comme vous êtes des vilains tricheurs qui demandent plein de noms de domaines, en plus de vous prendre vos données (enfin de ne pas vous les redonner), on vous facture le transfert du nom de domaine à 30€ HT, en plus de ce que vous paierez chez votre nouveau registrar. Cela correspond à environ 3 ans de nom de domaine en .com chez des registrars pas trop chers mais pas trop bon marché
  3. et histoire de, ça va être une vraie galère, parce qu’on ouvre votre nom de domaine sur la base de votre compte Google, mais pour transférer le ndd de votre entreprise, on vous demande extrait de Kbis…

Et ça, Oxatis et MEEL ne l’écrivent nulle part. Il faut partir à la pêche de l’info, et avoir l’habitude des arnaques de ce genre pour repérer le problème.

Ce n’est pas fini…

Google, Oxatis, SFR et les autres partenaires de MEEL se réservent le droit, à leur entière discrétion, de changer, modifier, ajouter ou supprimer à tout moment et sans notification préalable, des parties des présentes. Dans ce cas, les nouvelles conditions seront affichées sur le Site MEEL. Le seul fait de continuer à utiliser le site que vous avez créé via MEEL, ou de continuer à utiliser le Site MEEL après les modifications en question vaut acceptation des nouvelles conditions.

Google, Oxatis, SFR et les autres partenaires de MEEL peuvent occasionnellement modifier le Site MEEL et les services qu’ils proposent en déclinant toute responsabilité à votre égard.

Je traduis : vos prestataires ne sont pas engagés par ce contrat, et peuvent le modifier à tout moment. Si à l’instant où vous êtes informé des modifications de contrat vous continuez à utiliser votre site MEEL, c’est à dire que vous ne vous précipitez pas sur la demande de transfert de nom de domaine à 30€ avec votre KBis dans les dents… vous acceptez les nouvelles conditions.

Joli ?

Et cerise sur le gâteau, SFR dans tout ça ?
A part mettre leur logo rouge sur la homepage, ils font quoi ?

Concrètement, je n’ai toujours pas compris ce qu’ils apportent. Mais je comprends bien ce qu’ils en retirent, en lisant ça :

Oxatis, SFR et Google peuvent partager ces informations l’un avec l’autre ou encore avec des tiers de confiance impliqués dans MEEL, afin de fournir les services proposés dans le cadre de MEEL (ce qui inclut le site que vous créerez, le nom de domaine que vous aurez acquis, ainsi que le crédit publicitaire Google AdWords qui vous est offert).

Car le véritable objectif de cette opération, c’est pour Google de trouver de nouveaux clients, des « primo accédants » en quelque sorte.

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire