Pour bien commencer ma nouvelle année, et tenir une de mes bonnes résolutions, contribuer activement à diminuer le spam, … pas d’emails de vœux 🙂

(Eh oui, j’avoue que le nombre de tapis de sol, stand d’information, casinos à Bangkok et autres parfaits inconnus qui ont absolument tenu à me souhaiter la bonne année, parfois en de multiples exemplaires, parfois avec des pièces jointes de volume supérieur à quelques buches de séquoia de Noël m’ont mise presque grognon ces derniers jours. )

Ça ne m’empêche pas de vous souhaiter une excellente année 2012.

Qu’elle soit sur le plan du business, moins morose que sa défunte petite sœur (et que pour ceux qui n’ont pas senti la crise, ça continue comme ça…).

Que pour ceux d’entre vous qui travaillent au Maroc, la connexion internet soit stable et rapide (je remercie infiniment Monsieur Ouzizi, de Marc Télécom, dont la disponibilité pallie aux hoquets de la ligne, ainsi que ses collègues, qui n’ont pas hésité, un soir, à abandonner leur tajine et à faire des heures sups pour régler un problème de connexion récalcitrant). Que les progrès qu’on constate dans le domaine de l’e-commerce continuent, pour nous permettre de développer une activité réellement professionnelle.

Que nos pires clients se fassent rares.

Qu’au Maroc et ailleurs, les soubresauts politiques se passent dans le calme et la discussion démocratique, que la violence recule (ne rêvons pas qu’elle disparaisse…), et tout particulièrement celle faite aux femmes dans quelques pays martyrisés par des guerres de longue haleine. Que nos politiques s’occupent certes de leur réélection, mais qu’ils gardent le temps de trouver de bonnes idées, et qu’ils aient un discours moins démagogique.

Et que, au milieu de cette situation générale morose, chacun puisse néanmoins cultiver son petit pré carré de bonheur et d’amour, qui nous permet de passer à travers « le pire » tout en vivant de très bons moments.

Bref, soyons heureux malgré tout dans une année qui s’annonce difficile !

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire