Un blog c’est comme un appareil photo.

Enfin un appareil photo sophistiqué, avec les objectifs, les flashs, la télécommande.

C’est la réflexion que je me faisais en lisant le dernier billet de css4design, un endroit tout à fait respectable et plein d’informations utiles, en l’occurrence un test poussé.

Sans se lancer dans la comparaison WordPress /​ DotClear…

mais un peu quand même puisqu’il annonce que la version 2 de DC pourrait bien être un WP Killer.

le blogueur aime savoir qu’il utilise le nec plus ultra en matière de blogging et est donc à l’affût de toutes les informations qui pourraient le conforter dans son choix ou le faire changer d’avis

Oui mais non, me dis-​​je. En ayant à la pensée de changer éventuellement et de passer tous mes blogs de WP à DC exactement le même soupir de fatigue insurmontable qu’à l’idée de jeter revendre mes 4 ou 5 objectifs, mes sabots de flash, mon flash tous adaptés à Canon, si l’envie me prenait de passer à Nikon. Sans oublier un changement de derawtiseur, un changement de programme de gestion….

Bref il faudrait que le retard technologique soit vraiment important pour que j’ai envie de sauter le pas.

Dans les trolleuses alternatives, WP ou DC, Mac ou PC, PC ou Linux, Obama ou Clinton, Canon ou Nikon, la barbe au dessus ou au dessous, il faut bien voir qu’en fait la différence entre les deux choix reste assez mince, que notre décision se fonde finalement sur des habitudes, des sympathies, et c’est sans doute ce petit côté pas totalement rationnel qui nous rend intégriste.

Deux nouvelles versions des grands systèmes de blog.

La version 2.5 de WordPress a été un peu décevante

Sans doute un peu buguée, suivie extrêmement rapidement d’une version 2.5.1 (à installer impérativement), elle a beaucoup déçu par ses modifications d’interface.
C’est un peu comme un nouveau layout de journal, on s’habitue. Je pense toujours que beaucoup de choses auraient pu être mieux faites, mais à l’usage, plonger dans les nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité d’avoir autant de zone de widget qu’on le souhaite, la nouvelle méthode de « préparation » des query, la gestion des galeries, la mise à jour automatique des plugins, … je vais y passer dans les quinze jours.
Et cette interface qui me déplait, en revanche, mes clients utilisateurs la trouvent finalement très propre.

DotClear 2 est encore en Release Candidate

J’ai vu l’annonce chez Kozlika — un très bel exemple de ce qu’on peut faire avec DC, d’ailleurs.

Mais rien de ce que je vois décrit chez Bruno ne me convainc de jeter mes objectifs changer de moteur de blog.

Il en faudrait plus pour « killer » WordPress

Là vous allez avoir la liste de course, je vous recommande de lire d’abord le billet de Bruno en détail, c’est juste un résumé de ce qui me parait intéressant.

  • Effectivement certaines options sont disponibles en standard au lieu de plugin, mais pour moi cela ne fait pas de différence, puisque je les utilise. Et comme il le souligne, ce sont des options plutôt « expertes ».
  • En lisant le blog, il semble que l’édition de billet soit moins simple que sur WP. Un point très important pour mes clients, qui veulent pouvoir mettre leur site à jour sans prises de tête.
  • L’espace pour noter des idées peut être intéressant (mais ce billet a été rédigé sur Notepad, même pas ++), en revanche le billet sélectionné ne me parait pas différent des « asides » si j’ai bien compris. Et de toutes façons, c’est le genre d’option par défaut que je n’utilise jamais.
  • La partie multilingue m’apparait intéressante, et c’est à creuser. J’ai enfin trouvé une solution relativement simple pour faire un blog multilingue sous WordPress, mais si réellement DC apporte une solution complète (c’est à dire pas seulement les billets, mais les pages, les menus… bref le blog entier), là je pourrais me racheter un jeu d’objectifs Canon.
  • A l’exception de la langue des billets, et des billets sélectionnés, pas de fonctionnalité différente dans les widget par défaut.
  • On notera, ironiquement qu’il n’y a pas de possibilité d’importer des blogs WordPress.
  • L’installation directe des plugins est possible aussi sous WordPress (mais via un plugin, One Click Install… qu’est ce que c’est confortable !
  • La validation XHTML du billet me fait plutôt peur. Utile pour les gens qui « codent » elle sera surtout déroutante pour les autres.

Mais… à l’unique exception de la gestion multilingue, il n’y a rien dans ce que Bruno a décrit que je ne puisse avoir par des plugins. La seule fois où j’ai travaillé sur un blog DotClear, j’en ai un souvenir de complexité dans l’administration, de « truc pas intuitif », qui semble-​​t-​​il a été corrigé.
Les échanges que j’ai pu voir passer sur le forum m’ont aussi convaincue que quand ça plante, ça plante plus que WordPress, et ça nécessite des petits doigts agiles d »informaticien.

Je partage la conclusion de Bruno : cette version de DC ne sera sûrement pas un WP Killer pour ceux qui utilisent réellement les fonctionnalités de WP. En revanche, elle peut intéresser ceux qui, sans être totalement novices, n’ont pas envie de se prendre la tête. Elle n’a rien pour faire migrer massivement d’une plateforme à l’autre.

Si vous n’avez pas encore de blog, prenez le temps de choisir votre outil. Bien qu’on puisse « facilement » migrer, cette facilité ne va pas sans une refonte du thème, des difficultés dans la gestion des liens, et une adaptation à votre nouvel outil, qui en pratique vous fera rester « Canon » ou « Nikon », même si l’herbe est un peu plus verte ailleurs

Et en conclusion, trois très beaux blogs sur DotClear, pour vous prouver qu’on peut aussi faire des choses sophistiquées avec ce moteur que je vais installer en local, « pour voir » :

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire