Pour un site bien optimisé, pas de secret, il faut mettre les mains dans le moteur ! A force d’optimiser des thèmes WordPress, certaines choses reviennent très souvent. Voici une liste de quelques optimisations simples, qui ne vous demandent pas de grosses connaissances en PHP. D’autres vont être nettement plus complexes…

Important : travaillez toujours sur une copie de vos fichiers, et faites un thème enfant. Sinon toutes vos modifications seront perdues à la prochaine mise à jour !

La répétition toutes pages du titre et du slogan en H1 et H2

Beaucoup de thèmes choisissent d’afficher dans le header le titre du blog en H1 et son slogan en H2

Personnellement, je pense que le slogan n’a rien à faire dans un H2, quelle que soit la page, et que le titre doit être en H1 uniquement sur la page d’accueil.

La solution ?

Editer le fichier header.php en faisant un thème enfant.

Trouver le h1 et remplacer par

<?php if ( is_home() OR is_front_page() ) 
          { echo '<h1>' ; } 
          else 
         { echo '<div class="h1-like">' ; }

Remplacer la cloture du H1 par

<?php if ( is_home() OR is_front_page() ) 
          { echo '</h1>' ; } 
          else 
         { echo '</div>' ; }

Si votre H1 est marqué avec une classe css spécifique, la conserver (y compris pour le div)

Adapter le style

Il y a de fortes chances pour que votre header ait changé d’apparence.

Dans la feuille de style css de votre thème enfant vous rajoutez une classe .h1-​​like qui reprend les éléments de styles nécessaires.

Et vous refaites la même opération pour le slogan en remplaçant le H2 par un div !

Nb : même si les H1-​​like et compagnie surprennent certains ^^ c’est à mon avis la façon la plus simple pour s’y retrouver dans sa feuille de style. N’est-ce pas Julio ?

https://mobile.twitter.com/BoiteAWeb/status/455812039576133632

Le lien vers la page de l’auteur dans les sites avec un seul auteur

Cacher l’écrivain
Photo CC BY Drew Coffman

Totalement inutile, et en duplicate content avec la page d’accueil, ce lien doit être supprimé. (Yoast permet de le désactiver, mais via une redirection vers la page d’accueil du blog, ce que je trouve mauvais).

La solution ?

La plupart du temps, dans les thèmes complexes, ces informations se trouvent dans un petit fichier à part (meta.php ou un truc du genre), voire deux si les metas affichées sont différentes sur les pages single et multipost.

Trouver l’endroit où c’est affiché. Si vous avez de la chance, le concepteur du thème aura utilisé la fonction standard WordPress the_​author_​link() à simplement remplacer par the_​author() qui fait la même chose, sans lien.

Si vous avez moins de chance, il utilise sa propre fonction, pour faire un formatage particulier. Là il n’y a pas de solution toute faite, vous pouvez essayer de la remplacer par the_​author()… ou refaire votre propre fonction.

Le(s) lien(s) vers les pages d’archives par date

Calendrier
Photo CC BY PhotoSteeve

De la même façon, certains thèmes mettent automatiquement sur la date du post un lien vers la page d’archive, et parfois même sur TROIS pages d’archives (jour, mois, année). On est en plein duplicate content, et rare sont les sites qui ont réellement besoin de cette information !

Comme cette date se retrouve au même endroit que l’auteur, on n’a généralement pas besoin de chercher loin.

La solution

La bonne fonction à utiliser, qui renvoie simplement la date de l’article, sans lien, est the_​date() . Si il y a des liens, c’est généralement via une fonction du thème, car l’écriture est un peu complexe (vous trouverez un exemple sur la fonction get_​day_​link())

Il suffit donc de remplacer cette fonction par the_​date().

La hiérarchie des titres et la titrite aigüe

La hiérarchie des titres doit respecter une pyramide
Photo CC BY NC SA de yuki*

Même en HTML5, je recommande d’avoir un seul H1 par page. Néanmoins, le problème n’est pas là, mais dans le fait que de très nombreux thèmes utilisent des titres pour afficher un formatage particulier, sans se « casser » à coder correctement le css, et à faire des classes qui s’appliquent à n’importe quel niveau de titre ou à n’importe quel conteneur.

L’autre cause de cette titrite aigüe sont les sliders, avec des javascripts qui se basent sur des identifiants, seulement, et généralement les titres.

On se retrouve donc avec des pages qui commencent par un H5, ou avec des pages qui n’ont « que » des titres.

La solution

Simple dans son principe, elle peut demander beaucoup de travail : il s’agira de repasser à travers tous les templates pour corriger les structures incorrectes, en rajoutant des classes css qui permettent de conserver le graphisme du thème. Classes css qui auront été préalablement crées dans le fichier style.css du thème enfant.

Si vous n’êtes pas un expert css, vous pouvez

  • passer dans le fichier css du thème parent, et recopier toutes les déclarations de style concernant les H1, H2, H3 etc.
  • les copier dans le fichier style.css du thème enfant
  • dans ce fichier style, remplacer tous les h1 par h1-​​like, h2 par h2-​​like, etc…
  • utiliser facilement ces nouvelles classes dans les fichiers .php

Les autres optimisations

Je corrige aussi régulièrement le marquage html des widgets et du formulaire de commentaire. Mais là, il faut vraiment savoir programmer et utiliser l’API WordPress. De plus, c’est un cas par cas, en fonction du thème.

De la même façon, le remplacement de certains marquages qui sont générés par des fonctions ou des filtres, dans le thème parent, demande de bien comprendre la logique « thème parent — thème enfant », l’ordre de chargement des fonctions et des filtres.

Néanmoins, avec les quatre optimisations indiquées ici, vous pouvez déjà améliorer beaucoup de thèmes.

 

(La photo du moteur est une image sous licence CC BY NC de Andrew Buckie)

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire