Lumière de Lune a transféré ses pénates à El Jadida, une ville marocaine à une heure de Casablanca, au bord de la mer.

Plusieurs raisons à cela :

  • Ouarzazate a perdu beaucoup de son activité avec l’éclatement de la préfecture entre Ouarzazate et Tineghir, la diminution du nombre de tournages et la crise du tourisme, la ville fait un peu — beaucoup — ville désertée
  • nos clients sont en Europe, ou sur Casablanca et Marrakech. Si El Jadida est théoriquement plus loin de Marrakech, en réalité on évite les 170 kilomètres de route de montagne, qui sont à la fois longs, fatigants, et parfois dangereux (la route n’a pas été vraiment entretenue depuis l’hiver dernier, et les nids de poule sont déjà nombreux, avant les neiges et les gels de l’hiver, à la fonte des neiges, au printemps prochaine, ce sera une vraie piste)
  • le climat semi-​​désertique /​ semi-​​continental de Ouarzazate a quelques charmes, mais nous les avons épuisés. En clair, c’est très chaud l’été, très froid l’hiver, venteux, avec des vents chargés au mieux de poussière, au pire qui se transforment en tempêtes de sable, et la poussière et le sable, c’est mauvais pour les ordinateurs
  • j’ai découvert El Jadida au cours d’un de mes premiers séjours au Maroc, en 2004, et j’adore cette ville, qui n’a pas été trop transformée par le tourisme (les touristes européens vont plutôt à Essaouira), qui est une capitale du cheval (le fameux moussem d’El Jadida, et le Salon du Cheval donnent lieu à de très beaux spectacles de fantasia), dont le climat est tempéré — atlantique. Un peu d’humidité fait un bien fou !
  • et surtout, je suis une fille « de l’Atlantique », une partie de ma famille est vendéenne, j’ai passé chaque année trois mois de vacances aux Sables d’Olonnes, dans la maison de ma grand mère, entre l’Allemagne et Ouarzazate cela fait plus de dix ans que je vis loin de ces lumières d’océan, et j’ai l’impression de me retrouver « à la maison »

Comme d’habitude au Maroc, les choses se sont passées moins facilement que prévu, et le déménagement, prévu sur trois jours, en a pris dix. Et je ne suis pas encore reconnectée à l’ADSL, cela viendra « Inch Allah » cet après midi ou demain. Mais le bureau est installé, les ordinateurs sont branchés, on utilise la clé 3G… et on profite de la mer, qu’on voit de la fenêtre.

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire