Le Tweet de Mar1e était très drôle !

https://mobile.twitter.com/Mar1e/status/513683051587829760

En effet, le screenshot de « ça » est édifiant. « Ça » était la page d’accueil pas encore finalisée d’un site encore en cours de préparation et mal protégé, dont voici le screenshot : 

ScreenShot

La très provisoire page d’accueil de Génération Sarkozy

Je vous laisse comparer avec la version finale ! (Le détourage est toujours aussi ignoble)

A propos : intéressant, ce « Valcom » en footer qui fait un lien vers un profil Twitter (celui de Valentin Peirin), alors qu’il existe effectivement une agence de communication Valentin Peirin a créé sa société l’année dernière. Société qui ne porte pas le nom Valcom, malgré ce que disent les mentions légales :

ValCom – 46, rue d’Esquermes – 59000 Lille

Étant donné le domaine d’activité de la véritable Valcom, qui existe depuis 30 ans, on pourrait bien parler de parasitisme de marque. Ça commence mal !

Et plus fascinant encore, en regardant le code source, de voir que Monsieur Valentin Peirin, qui a créé une société dont l’activité est « Programmation, conseil et autres activités informatiques » semble en être réduit à faire un site sous Wix !

Bref, les sites des politiques, ce n’est pas toujours ça…. d’ailleurs, ça vieillit souvent mal !

Que sont devenus les sites de la campagne de 2012 ?

En mars 2012, j’avais fait un point sur les sites des candidats… deux ans après, alors que la future campagne commence à se préparer, certaines choses sont surprenantes, d’autres drôles, mais surtout, elles prouvent qu’une grande partie des politiques français comprend peu de chose au web ! Comme en 2012, classés par ordre alphabétique, regardons d’abord les « anciens »

Le site de François Bayrou est devenu celui du Modem

Avec une belle redirection 301 . C’est la même équipe que celle du site de 2012… R.A.S

Les sites de François Hollande

Un choix curieux : une redirection vers la page Facebook, qui porte d’ailleurs le nom du site francoishollande.fr et pas, tout simplement francoishollande (cette page existe, mais manifestement l’équipe de François Hollande n’a pas jugé bon de la récupérer).

De plus, les redirections sont mauvaises, enchaînant une 301 sur une 302.

Les sites d’Eva Joly

evajoly2012.fr a été racheté, et redirigé vers un guide de crédit aux mentions légales en 404. Assez savoureux par rapport aux opinions politiques d’Eva Joly, Son blog sur le Nouvel Obs n’a toujours pas redémarré.

Les sites de Corinne Lepage

Le site de la campagne de 2012 n’a pas bougé d’un octet. Il a en bas de page un lien vers le site de la formation politique (cap21), en revanche aucun lien vers le « nouveau » site de la députée européenne, www.corinnelepage.eu

Lequel site fait, en footer, des liens vers les différents médias sociaux et journaux sur lesquels Corinne Lepage s’exprime… sauf vers sa formation politique : il y a bien le logo, mais pas de lien dessus !

Les sites de Marine Lepen

Là, j’avoue, c’est le grand gag : marinelepen2012 a été récupéré par une agence de communication, qui en a fait un blog financier. Ou plutôt un blog qui a publié quelques articles, sans aucune pub, et dont les revenus sont reversés à une association … au Maroc !

Ceci est un petit blog reprenant des informations de qualité sur l’économie et la finance.

Ce blog n’a aucun but lucratif. 100% des gains sont reversé à l’association CoeurDeGazelles.org

Le second, toilebleumarine.fr a aussi racheté par un domaineur, et a servi a faire de la pub pour des chaussures Nike à la qualité d’authenticité douteuse…

Quant à ruralite2012 il est en parking…

Le site de Jean-Luc Mélanchon

Pas de changement, le site est toujours actif

Le site de campagne de Nicolas Sarkozy

lafranceforte.fr est redirigée vers le site de l’UMP.

Dont le nom de domaine est u-m-p.org …. parce que ump.org est en parking, tout comme ump.net

Et ump.fr ? Eh bien il est en ligne, ce sont les Urgences Médicales de Paris !

Et pour l’avenir ? Les domaineurs sont déjà là !

Les noms des principaux candidats sont déjà réservés jusqu’en 2022 ou même 2027, en .fr, et en .com. Domaineurs, car achetés en anonyme, ou par des illustres inconnus.

Par contre, là cela devient très savoureux, c’est quand on voit les paris que font les domaineurs :

Les domaines de Jean François Coppé sont libres !

Pour les domaineurs, un des ténors de l’UMP est presque totalement hors course (seuls coppe2017.fr et .com sont pris)

A gauche, c’est manifestement Manuel Valls qui remporte les suffrages !

Un nom de domaine ne coûte que quelques euros par an.

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire