Mes semaines de vadrouille photo au Maroc, armée d’une petite connexion à 230K m’ont souvent trouvée le soir, pestant contre le téléchargement hyper lent d’un message, voir des erreurs, et on recommençait depuis le début.
Je gère une quarantaine de compte mails dans un outlook unique, et il m’était même difficile d’identifier le compte où se trouvait le message fautif, Outlook tentant généralement de télécharger plusieurs adresses à la fois.

Donc, en une semaine, j’ai été victime douze fois du syndrome du message obèse, c’est à dire d’un message de plus de 1 mega.
Avec dans le désordre :

  • les demandes de sponsoring pour le rallye des 4L au Maroc, avec des « dossiers de presse » sous forme pdf, plus de 3 mega par message, message expédié trois fois aux différentes adresses du site. D’autant plus exaspérant que l’entreprise à laquelle ces demandes s’adressent n’a aucun intérêt marketing à perdre son autocollant au milieu des autres, et que je suis contre la justification faussement humanitaire d’apporter des fournitures scolaires au Maroc (on les trouve pour moins cher sur place, cela fait vivre aussi le petit commerce local, l’argent est plus léger à transporter et brûle moins de carburant, et quitte à transporter du pondéreux au Maroc, autant le faire dans des véhicules moins polluants)
  • les offres répétées et rappels d’une agence qui souhaite m’apprendre à communiquer, avec là encore plus de 2 mega de pdf, que je ne lirai pas, et une accroche de mail qui me fait douter de leur capacité à m’apprendre quoi que ce soit (moi de mauvaise humeur ? Mais non…)
  • les 8 megas de photos qu’une copine m’envoie en urgence d’un cyber café. Je n’ose pas penser au temps qu’elle a mis à les télécharger, je ne les ai toujours pas ouvertes, pas assez de bande passante pour les télécharger.
  • Des pubs récurrentes pour des chèques cadeaux à distribuer à mes « nombreux employés » sous forme d’entrées dans des cinémas parisiens… hyper utile pour mes « eurl » marocaines et allemandes. Et bien sûr avec encore ce foutu catalogue pdf
  • la communication du festival de Moutiers en Der, plus de 4 mega de pdf, envoyés par un photographe qui a un blog sur lequel j’ai dû laisser un commentaire un jour, ce « à la demande de la responsable du Festival », avec là encore un rappel, bien lourd en pdf

A l’exception des photos de ma copine, aucune de ces pubs n’avait le moindre intérêt pour moi.

Quelques règles de base pour une campagne de mail

Si vous devez emailer, pensez au moins à respecter ces règles simples :

  • Un message léger, sans pièces jointes, avec un « graphisme » simple, des images à télécharger, et un message compréhensible en html brut
  • Si il y a des documents à transmettre, un lien sur un fichier à télécharger a le double avantage de ne pas exploser la boite mail de votre correspondant, et de vous permettre de savoir qui est intéressé, si vous avez mis un tracking en place
  • Si possible, n’utilisez que des adresses en opt-​​in : des prospects qui ont signalé qu’ils étaient d’accord pour recevoir
  • Donnez un lien pour se désinscrire de votre liste, facilement et rapidement, en deux clics maximum. Cela vous évitera d’être signalé comme spam
  • Expliquez brièvement pourquoi vous envoyez ce message à une personne donnée : ancien client ou prospect, demande d’information, etc… cela donne l’impression qu’au moins le message a été ciblé, et cela donne envie de lire un peu plus
Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire