Je n’ai jamais trouvé la fonction Newsletter très utile pour un blog, en partant du principe que :

  1. trop d’information tue l’information
  2. il y a des tas de façons de suivre l’actualité d’un blog, dont le flux rss
  3. je poste aussi manuellement sur Facebook et Twitter

J’ai récemment eu la demande pour deux clients d’installer un système de newsletter dans WordPress. Le besoin se justifie, à mon avis si :

  1. on a une base d’adresses e-​​mail de gens qui sont intéressés et qui ne sont pas obligatoirement des lecteurs réguliers du blog
  2. on a des informations sur l’activité de son entreprise à envoyer, qui peuvent ne pas passer sur le blog (comme par exemple des offres commerciales réservées à une catégorie de clients)

Je suis donc partie à la pêche du « meilleur plugin de newsletter pour WordPress » et j’en ai trouvé deux, entre lesquels « mon coeur balance », parce qu’ils répondent à un besoin différent : ALO Newsletter est plus simple à utiliser, mais offre moins de fonctionnalités. MailPress est la Rolls, mais est nettement plus lourd à paramétrer.

 

ALO Newsletter, simple et rapide

Les points forts : rapide à mettre en place et à utiliser

Dès le plugin installé, il est possible d’envoyer une newsletter, l’installation et la personnalisation sont intuitives, faciles à partir du moment où l’on connait l’utilisation de WordPress, d’une part, et les limitations des formatages des mail (ce qui est moins simple).

On est en univers connu, avec la création de mail via une zone de texte similaire à celle de la création d’article, et l’introduction des données variables via des shortcodes.

Le mail fonctionne avec la fonction de base de WordPress, il n’y a aucun réglage à faire (à part rentrer les informations nécessaires). Enfin la création de la page d’abonnement à la /​ aux newsletter(s) se fait via l’insertion d’un shortcode dans une page, et il est donc possible de rajouter du contenu sur cette page.

Il est possible d’envoyer sa première newsletter environ 10 minutes après avoir installé le plugin.

Les points faibles : personnalisation et fonction de gestion

La personnalisation est quasiment impossible.

Au niveau des informations sur l’utilisateur, d’abord, sans mettre les mains dans le code et modifier la structure de la table et l’ensemble des formulaires d’inscription, on est obligé de s’en tenir aux trois champs :

  1. email
  2. nom complet (qui doit inclure la salutation, si vous en souhaitez une)
  3. langue

La seule solution que j’ai pu envisager pour gérer une personnalisation en fonction du sexe (Cher Monsieur, Chère Madame) aurait été de créer des mailings listes supplémentaires, visibles seulement par l’admin, et d’affecter manuellement chaque souscripteur à la mailing list. Pas praticable dès qu’on a un nombre important d’adresses à gérer.

De la même façon, le template du mail (pas son contenu, mais par exemple l’élément head, pour inclure des styles) ne peut être modifié que dans le code. Ainsi que la fonction du plugin qui filtre dans le contenu des éléments comme
<style text>
Ce qui veut dire que le seul formattage possible est dans le style des éléments dans la fenêtre de création de contenu. Et que pour supprimer la bordure bleue que Microsoft Outlook 2003 — 2007 (mais pas 2010) met par défaut autour des images avec liens, il faut intervenir sur le code HTML. Ingérable pour quelqu’un qui ne connait pas bien le css.

De même il n’y a pas de gestion automatisée des bounces (réexpédition, nombre de tentatives, suppression), pas d’outil statistique.

En conclusion, c’est un outil simple, pour envoyer des newsletters simples à un nombre pas trop important d’abonnés.

MailPress, un outil dédié à l’intérieur de WordPress

Les points forts : un outil complet, flexible et personnalisable

C’est simple : tout ce qui n’est pas possible avec ALO Newsletter l’est avec MailPress, et même plus. Le plugin est construit comme une mini-​​application au sein de WordPress, avec son propre menu d’admin, ses propres thèmes (plusieurs thèmes, compatibles avec les thèmes par défaut de WordPress sont livrés), ses propres plugins. Une API permet de construire ses propres add-​​ons. La structure des tables, avec des tables de meta (custom fields) pour les mails et les utilisateurs permet une personnalisation importante. Il est aussi possible de rattacher des champs supplémentaires aux formulaires.

Le plugin est mis en place avec des add-​​ons qu’il faut absolument activer en fonction de ses besoins.

La partie statistique et traitements automatiques est riche de fonctionnalités, avec la possibilité d’utiliser un tracking propre à l’application ou un tracking Google Analytics, une gestion fine des bounces, unsubscribe, etc. et des crons.

Le revers de la médaille : un gros travail de mise en place

C’est un mini-​​projet en lui-​​même au sein d’un projet WordPress. Tout est à construire, et pour quelqu’un qui ne connait pas php et la création de thèmes et de plugins sous WordPress, c’est impossible. Le plugin est plus un framework à exploiter qu’une solution clé en main. Sur la base de besoins bien définis, et pas « trop » complexes, il faut tout compris compter entre 2 et 5 jours de travail, en fonction du nombre de templates, du degré de personnalisation, etc.

Le point faible de MailPress, c’est la documentation. Elle est peu détaillée, l’organisation du site de l’extension n’est pas claire et on ne trouve pas facilement ce qu’on cherche (un doux euphémisme). Un forum avec une communauté « raisonnablement active » compense partiellement cela.

MailPress et ALO Newsletter : comparaison des fonctionnalités

<td »>ALO NewsletterMail Presse

 
Page de l’extension sur WordPress.org ALO EasyMail Newsletter sur WordPress MailPress sur WordPress.org
Documentation Un blog en anglais. Documentation simple et claire Un site complet avec wiki et forum. Un peu bordélique, et pas beaucoup de français.
Support Forum, FAQ, support par mail Forum, FAQ, support par mail

Gestion des abonnés à la newsletter

Gestion des abonnés à la newsletter Une table à part. Activation /​ désactivation possible. Une table user, et une table usermeta. Activation, désactivation possible, affectation aux listes
Personnalisation des données des abonnés Peu de possibilité. La table du plugin a un seul champ pour contenir le nom Via une table usermeta. Cela permet donc d’étendre à volonté les informations stockées sur les abonnés, et de les utiliser dans les templates.
Importation de listes d’abonnés Importation des utilisateurs du blog, et de fichiers csv. Importation de fichiers csv, des abonnements de subscribe2
Synchronisation avec les utilisateurs du blog Possible. Possible

Gestion des listes

Possibilité d’avoir plusieurs listes Oui, simples. Possibilités de masquer des listes aux utilisateurs Oui, complexes (listes enfants). Possibilités d’autoriser ou non les listes. Différenciation entre Newsletter (reprise d’articles du blog avec personnalisation poussée possible) et mailing lists (envois d’emails)
Envoi d’article du blog Possibilité de sélectionner manuellement les un à xx (max 10) dernier(s) articles du blog et les envoyer à une liste. Possibilité de créer une newsletter par catégorie de niveau zéro, avec choix de la fréquence. Possibilité de s’abonner aux commentaires. (via un add on)

Templates

Création de templates Concerne uniquement le contenu du mail. Fonctionne « comme WordPress » : gestion de thèmes, et de templates pour différents types de mail.
Personnalisation des templates Faible personnalisation possible, uniquement quelques tokens Possibilité d’intégrer aux templates tous les éléments de la table metauser via des fonctions php. Une API assez complète est détaillée sur le site de l’extension
Tracking Logs basiques pour les envois, pas de suivi des clicks, pas de gestion des bounces Nombreux addons permettant la gestion des bounces, le tracking détaillé (via le plugin ou via GA), et les logs d’envoi, bien sûr

Aspect légaux

Double optin De base. Possibilité de paramétrer le message. De base. Les différents templates peuvent être personnalisés. Addon pour « autorespondeur » qui permet de
Désabonnement Le lien de désabonnement peut être inclus dans tous les mails Le lien de désabonnement peut être inclus dans tous les mails, et sur le widget du plugin (en cliquant sur « gérer vos abonnements)

Gestion multilingue

Plugin multilingue recommandé qtranslate WPML
Traduction Les chaines des différentes options peuvent être traduites. Une langue peut être spécifiée pour un user. Pas de fonctionnalités particulières (utilisation des différentes possibilités standard de WordPress et WPML)
Identification de la langue de l’abonné Se fait à l’abonnement, ou à la création de l’utilisateur. C’est le seul champs de qualification dans la table des abonnés. A gérer via les champs personnalisés et les mailings lists.

La mise en place d’une newsletter doit être réfléchie

Il ne s’agit pas d’une simple activation de plugin. Il faut d’abord mener une réflexion et définir les besoins :

  • nombre d’adresses à gérer
  • fréquence et volume des envois
  • besoin en personnalisation des données
  • niveau de personnalisation du template
  • savoir faire « informatique » de la personne qui traitera les newsletter

En fonction des réponses, il peut aussi être plus intelligent de s’orienter vers une solution externe, avec collecte des adresses via WordPress, puis export vers un outil dédié. En effet, si vous avez envie d’expédier tous les mois une newsletter à 30.000 abonnés alors que vous êtes sur un serveur mutualisé, vous risquez de gros problèmes avec votre hébergeur (capacités de traitement en volume, ban d’IP, etc).

Si vous êtes dans des conditions qui vous permettent de traiter des volumes déjà un peu importants, ou que vos listes se limitent à quelques milliers d’adresses (quelques voulant dire… deux à trois ? Moins de dix en tout cas) et que vous voulez traiter vous même, via WordPress, alors il faut tout mettre sur le papier, et prévoir le temps nécessaire à la réalisation de ce projet dans un projet. Mais les outils sont là.

(la miniature de cet article est sous licence CC by by Official U.S. Navy Imagery)

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire