La formulation de Gabriel Dabi-​​Schwebel « Teliad et un autre réseau allemand » m’avait un peu surprise. Pourquoi ne pas dire « Teliad et Rankseller » ?

Peut-​​être parce que certains des articles de 1m30 font des liens do-​​follow totalement légitimes vers Rankseller ?

Comme celui-​​ci dans « La Tribune », qui parle officiellement d’infographie, mais a un lien unique dans le corps du texte, vers Rankseller ?

Et qui a été repris un an après dans la Revue de Presse de l’agence (avec un lien en dofollow vers la Tribune, mais pas vers Rankseller)

Ou celui-​​ci, toujours sur le blog d’1m30, qui parle officiellement d’une agence RP 2.0 mais qui fait un seul lien externe vers Rankseller, en do follow, alors que le lien sur RP 2.0, qui serait légitime et en do-​​follow… pointe sur un autre article d’1m30 ?

Un des indicateurs du lien « vendu » : il est tout seul

Les gens qui vous achètent des liens aiment bien l’exclusivité. Une des marques caractéristiques du lien vendu, c’est qu’il est souvent un peu comme un cheveu sur la soupe, et tout seul.

Je ne dis pas qu’1m30 fait de la vente de liens, Gabril Dabi-​​Schwebel a affirmé le contraire a plusieurs reprises, je n’ai aucune raison de ne pas le croire. Mais je dis qu’on trouve des articles qui ont dû quand même très fortement titiller le radar de Google.

Ce qui expliquerait, effectivement, dans ce cas, une attention accrue des Googleurs, et une pénalité pour liens factices.

Et c’est quand même dommage d’être sur la sellette pour un truc qui ressemble à du lien vendu mais qui n’en est pas. C’est le coup du bicarbonate de soude ça 🙂

(PS : comme quoi, la technique, ça permet de ne pas brûler de feux rouges sans le savoir).

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire