Il y a trois jours, dans un divorce déchirant, je me suis séparée de Netvibes. Et je me préparais à vous expliquer en détail pourquoi « non » je ne voulais pas utiliser Google Reader (en un mot : le moins je suis connectée à mon compte Google le mieux je me porte) quand la nouvelle de l’arrêt du service est tombée. Pour une fois je suis à la pointe de l’actualité… ça fait trois jours que je teste un peu tout pour trouver comment remplacer Netvibes. Et pour vous faire comprendre mon choix (Thunderbird), voilà d’abord pourquoi d’abord les motivations du divorce.

Netvibes : 550 flux, ça commence à déborder

A la dernière mise à jour, Netvibes a perdu une partie de ce qui faisait son intérêt pour moi : la possibilité de surveiller tous mes flux d’un seul coup d’oeil. Et des flux j’en avais, entre les blogs des vrais gens, les blogs SEO, SMO, Techos, WordPress, Microformat, Drupal, les blogs de voyage, les blogs de marocains, les blogs de bijoux, de BD, de dinosaures, de ceci, de cela…, en tout plus de 550 flux, dont environ 50 à 80 d’inactifs, mais gardés « pour mémoire » (et qui parfois revivent au bout d’un certain temps).

« Avant » l’univers était très simple : des onglets par thème, avec des petits widgets bien serrés, sur 4 colonnes, le minimum d’information, et dès que les widgets débordaient de la page, je créais un deuxième onglet. Et la merveille, c’est qu’on pouvait mettre tous les onglets les uns sous les autres, et donc voir exactement où il y avait un nouveau post dans ce nombre impressionnant de flux.

La dernière mise à jour de l’interface a changé quelque chose : désormais les onglets ne se superposent plus en ligne, mais sont tous sur une ligne, avec une flèche pour défiler. J’ai perdu ma vue d’ensemble, je ne suis pas la seule à râler, mais Netvibes ne laisse pas le choix, et au bout de quelques jours, je m’aperçois que je lis de moins en moins les flux dont l’onglet n’apparait pas sur l’écran.

Les autres fonctionnalités manquantes :

  • pouvoir appliquer un réglage par défaut quand on installe un widget (parce que je veux ouvrir directement sur le site, j’en veux seulement quatre…)
  • pouvoir conserver quelque part les widgets désactivés (avant c’était possible, maintenant non, donc on garde ou on oublie définitivement)
  • pouvoir exporter sélectivement le contenu d’un onglet et pas tous les flux

Accessoirement, NetVibes est très gourmand en mémoire si on actualise les flux en arrière plan en permanence (et sinon ça perd de son intérêt)

Enfin, simplement pour moi, avoir en permanence une page de mon navigateur avec tous les trucs bien à lire était un appel à la procrastination un peu monstrueux  !

Le remplaçant : le cahier des charges

Ne pas avoir les défauts de Netvibes

  • Me permettre d’avoir une vue synthétique la plus complète possible, en identifiant très facilement les flux avec des nouveaux posts
  • Garder en mémoire les flux anciens, plus à jour, etc
  • Ne pas trop exploser la mémoire de mon navigateur
  • Avoir des réglages par défaut qui me conviennent, ou pouvoir les modifier

Et me permettre de gérer au mieux mes flux

  • Pouvoir catégoriser les flux, et si possible avec plusieurs niveaux
  • Pouvoir individualiser les flux essentiels, ceux sur lesquels je me précipite dès qu’ils publient quelque chose
  • Me permettre des imports et des exports sélectifs
  • Etre facile d’utilisation
  • Pouvoir être ouvert en permanence, mais ne pas être trop intrusif

Le gagnant : Thunderbird de Mozilla

La première demi-​​journée a été consacrée aux readers en ligne. Avec pour la plupart, la problématique de la synchronisation via Google Reader (non, je ne veux pas utiliser mon compte Google), et aussi des problèmes d’ergonomie. A croire que la vision « synthétique » est une vue de l’esprit.

Les possibilités de classement et d’organisation n’étaient pas au top non plus.

Je me suis donc tournée vers les softs clients. Thunderbird répond à tous mes besoins :

Possibilité de classement :

Les dossiers peuvent être à plusieurs niveaux. Je peux donc regrouper les flux par grandes thématiques, par thématique précise, et même avoir des dossiers individuels pour mon « best of ».

Par ailleurs, je peux marquer les dossiers (donc les flux) qui m’intéressent le plus comme des favoris, et avoir une vue limitée à ceux-​​ci grâce à l’extension Folder Pane Switcher.

Je peux, via une autre extension, classer manuellement les dossiers, et ne pas être limitée à l’ordre alphabétique.

Possibilités de gestion

Chaque élément du flux est chargé comme un « message » individuel. Je peux donc :

  • supprimer ceux qui ne m’intéressent vraiment pas
  • marquer comme favoris, ou catégoriser avec des tags ceux qui m’intéressent particulièrement
  • pour les blogs multi-​​auteurs, identifier tout de suite l’auteur du post (ce qui n’était pas le cas dans NetVibes)
  • directement envoyer le lien par mail
  • appliquer des filtres en fonction des contenus, des auteurs, etc…

Le « message » affiche la page du blog. Il est donc possible, comme avec les autres Readers, de lire l’article sans quitter son reader, ou, simplement, en copiant sur le lien présent dans l’en tête, aller visiter le blog.

La synchronisation

La synchronisation « toutes machines » ne m’intéresse pas encore. Je confesse, ne le lis pas mes flux sur mon téléphone… (et non, je n’ai pas de tablette).

Pour synchroniser facilement entre mon ordinateur de bureau et mon portable… j’utilise tout simplement Dropbox.

En effet, il est très facile de modifier l’emplacement par défaut de vos fichiers de profil (il suffit d’éditer le fichier profiles.ini qui se trouve dans C:\Users\UserName\AppData\Roaming\Thunderbird

Mes profiles Firefox et Thunderbird sont donc maintenant stockés dans mon dossier Dropbox et se synchronisent tout seuls !

Intégration mail et « productivité »

Si Thunderbird est ouvert en permanence, c’est un lieu de procrastination un peu moins tentant que mon navigateur. Je me disperse moins en allant lire mes flux sur des périodes de pause.

De plus, j’utilise Thunderbird pour toute une série de comptes mail. J’évite donc d’installer un outil de plus.

J’avoue que j’ai été agréablement surprise de voir tout ce qu’on pouvait faire avec Thunderbird. Je n’imaginais pas à quel point quelques extensions pouvaient décupler les fonctionnalités de cette appli, et je commence à envisager sérieusement de passer mes mails principaux, qui sont sur Outlook, vers Thunderbird.

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire