Bien que ce blog soit en dofollow, il reçoit assez peu de spam de commentaires. En revanche, sur d’autres, et notamment celui de l’agence de voyages, j’en ai plein. Je ne parle que de ceux que je vois, qui passent la barrière Akismet, bien sûr.

Dans la série « il y a ceux qui ne doutent de rien », j’ai les concurrents directes qui viennent poser leur bouse leur publicité pour leurs services. Les deux derniers à avoir fait ça ont en plus posé des commentaires en anglais sur un blog francophone. Ce genre de choses me déprime un peu, plus qu’elle m’énerve. Le sans-​​gêne que cela représente, surtout de la part de gens qui, dans la vie réelle, font extrêmement attention à ne surtout pas faire un zeste de publicité, même indirecte, pour d’autres, et qui viennent s’installer dans des commentaires…

Et puis il y a les gens pas gâtés par l’état civil. Très récemment un garçon sûrement charmant a commenté sur l’article passionnant que j’avais fait sur le changement d’heure au Maroc. Le fait que ses parents lui aient donné le prénom difficile à porter d’Affiliation m’a interpellée. Que la vie a du être difficile à l’école  pour lui !

Cela passe bien sûr directement à la poubelle.

Paramétrer son blog WordPress contre le spam

C’est le quatrième élément des réglages « Discussion ».

La combinaison que j’ai trouvée la plus efficace est :

  • de cocher les trois éléments des réglages par défaut
  • d’obliger les commentateurs à remplir leur nom et leur adresse de messagerie
  • de m’avertir quand un commentaire est en attente de modération
  • de bloquer les commentaires avec plus de trois liens (pour le nombre cela dépend des blogs, j’ai mis trois sur Lumiere de Lune car quand on parle de SEO on peut faire des liens légitimes dans un commentaires, sur d’autres blogs ce sera bloqué au premier lien)
  • d’utiliser la liste noire pour certains mots

Et c’est tout. En phase de démarrage de blog, je rajoute l’option « l’auteur d’un commentaire doit avoir déjà au moins un commentaire approuvé » le temps que les choses se stabilisent. Mais ensuite, dès qu’il y a un peu de trafic, cela nuit à la fluidité de la discussion.

Les plugins de lutte contre le spam

Akismet

Comme tout le monde j’ai commencé avec Akismet. Installé d’office, il s’appuie sur la base de données des spams /​ spammeurs d’Automattic (et donc de wordpress.com). Il faut s’enregistrer sur wordpress.com en créant un profil (pas obligatoirement avec un blog) pour obtenir une clé, qu’on peut ensuite utiliser pour tous ses blogs. Il est extrêmement efficace. Parfois même trop, il est arrivé d’avoir des commentateurs qui étaient bloqués sans raison. Dans ce cas, une demande manuelle auprès de wordpress.com suffit à rétablir les choses.

Akismet est livré en standard avec tous les blogs WordPress. Il peut aussi être installé de façon autonome.

Antispam Bee

Pour un client allemand, j’ai dû chercher une solution autre qu’Akismet. En effeet, Automattic stocke les IP trop longtemps au regard de la loi allemande sur la protection de la vie privée, semble-​​t-​​il. Antispam Bee est devenu mon chouchou. Il est nettement plus paramétrable qu’Akismet. On a notamment la possibilité de :

  • gérer l’approbation des commentaires par pays, en fonction d’une liste noire ou d’une liste blanche (adieu les russes, camerounais, etc)
  • n’autoriser les commentaires que dans une langue donnée (mais bon, pour un blog anglophone, il y a quand même du spam en langue naturelle)
  • utiliser la base de données du projet « Honey Pot« 
  • plus quelques autres options qui concernent plutôt la gestion

En pratique il est tout aussi efficace qu’Akismet, en tout cas je n’ai pas plus de spam sur les blogs qui l’utilisent.

Les captchas

Je suis plutôt contre. C’est une gêne pour l’utilisateur honnête, et la gestion des spams est mon problème, pas le sien. Par ailleurs, plus les casseurs de captchas s’améliorent, plus les captchas sont compliqués à lire même pour un véritable humain.

Et le nofollow ?

La réponse de WordPress contre le spam a été de mettre par défaut, dans le core, les liens des commentateurs en nofollow. Ce qui n’est pas idiot, un lien nofollow a moins de valeur aux yeux d’un spammeur. Oui, mais voilà… cela pénalise les commentateurs réels, honnêtes, qui passent du temps sur votre blog, à lire vos articles, à faire des commentaires intelligents. Et surtout, et c’est cela que je n’aime pas, cela met les ping et trackbacks en nofollow.

Nofollow free

C’est quoi un ping ou un trackback ? C’est l’information qui apparait sur notre blog, dans notre liste de commentaires, qu’un autre blog a fait un lien vers nous, dans son contenu. Ce sont les liens les plus sympas, les liens naturels, ceux qui les plus efficaces, et qu’on remercie avec un nofollow dédaigneux ? Nofollow Free est la réponse. Ce plugin permet de supprimer le nofollow avec différentes options, comme par exemple le nombre de commentaires que la personne doit déjà avoir fait, des listes noires de mails ou de mots qui rétablissent automatiquement le nofollow.

CommentLuv

Là on est encore plus loin dans le « do follow » et le remerciement aux commentateurs. CommentLuv permet d’ajouter aux commentaires un mot clé qui sera l’ancre de l’url du site, et de prendre en compte le flux rss pour afficher la (ou les) derniere(s) publication(s) du flux rss.

Alors évidemment avec quelque chose d’aussi tentant, il faut modérer les commentaires et surveiller… mais je trouve cela beaucoup plus « juste » que le nofollow indistinct de WordPress

(La vignette de cet articles est une caricature sous licence CC BY NC SA de Vince Lamb)

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire