Je suis entrée en « blogging » avant de tomber dans la marmite du référencement. Je venais du monde des newsgroups, qui n’avait pas encore été absorbé par Google Groups et où on pouvait suivre les engueulades des dinosaures avec un outil qui s’appelait 4titude. J’avais déjà commis un site web, avec l’aide d’amis, site qui n’est plus en ligne sous sa forme de l’époque, et je commençais à mettre les mains dans le site de Mezgarne, avec l’idée d’y faire un blog, qui fut d’abord sous Blogger.

J’avais à l’époque je crois, lu un seul blog, dont je regrette toujours la disparition, l’Ashram de Swami Petaramesh, et je cherchais quand même à comprendre ce que c’était. Ce blog là était plein de mots (toujours) abscons, ça parlait (de temps en temps) d’Ubuntu et de trucs encore plus compliqués, ça parlait de Dotclear, et de gens de la communauté DC comme Kozlika ou Samantdi, et c’était très intéressant — pour moi parce que ça parlait de beaucoup d’autres choses, et de façon souvent très drôle.

En ayant envie d’en faire autant, j’ai dû chercher un truc comme « outil de blog », ou « c’est quoi un blog », et là je suis tombée sur CTTS, et peu après sur Embruns.

Avec ces cinq là, je me rends compte maintenant que j’avais trouvé mes fils d’entrée, mes « initiateurs », ceux qui m’ont à la fois fait passer des heures à lire, à fouiller dans les anciens billets, qui m’ont donné les premières pistes techniques et qui m’ont appris que raconter sa vie sur internet à de parfaits inconnus peut être beaucoup plus passionnant et enrichissant que de partager les mêmes choses avec la copine de travail.

Le référencement, lui, m’a plutôt emmenée sur des forums. J’y suis encore, et j’ai rencontré des gens très bien, qui écrivent des choses très intéressantes, très justes, parfois très drôles, comme Sylvain, Hervé, Laurent

Mais finalement, mon onglet « best of » dans Netvibes ne contient pas de blog de référenceur (ceux là sont dans l’onglet SEO). Il contient des blogs de gens qui n’optimisent pas leurs urls, pratiquent la triplette du bourrin parce que c’est ce que l’outil propose, mettent leurs articles en intégral sur la page d’accueil, indexent leurs pages de catégories et de tags, ont une perception très vague des « risques » de duplicate content, ne gèrent pas leur « jus », ont une blog roll sitewide longue comme le bras, remplie de liens réciproques et triangulaires… et aucun de ces blogs ne semble avoir été pénalisé par Google ces derniers temps.

La vérité serait elle ailleurs ?

 

(En tout cas ce billet est sorti grâce au challenge proposé par Stéphanie sur CTTS : 10 jours d’affilée à poster quelque chose, pour « revenir au blog« )

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire