Je suis cliente (forcée) d’un Maroc Télécom quasi monopolistique, qui est le seul opérateur marocain à réellement proposer des solutions d’accès internet ADSL. (Il existe aussi Médtel, mais l’offre internet est encore plus catastrophique).

Pour résumer la situation, depuis que je suis arrivée au Maroc, il y a près d’un mois, je passe plus de deux heures par jour à essayer de régler mes problèmes de connexion.
En Mai, Maroc Télécom a augmenté ses débits « gratuitement », bref, doublé la bande passante pour le même prix d’abonnement. C’était la deuxième fois que cela se produisait, je me retrouve donc, par rapport à mon contrat d’origine qui était de 1 Méga pour 199 dirhams /​ mois (19 euros) à officiellement 4 Méga.

Oui mais voila…. Les tests de vitesse ADSL me donnent une bande passante entre 180k et 1M et une moyenne de l’ordre de 500k. A peine plus de 10% de la bande passante pour laquelle je paye. Sans compter les nombreuses micro coupures (encore 2 minutes d’un coup ce matin, une autre de quelques secondes…)

Maroc Télécom dispose d’un service de réclamation entreprise, et a un engagement de résolution des incidents dans les 24 heures.
J’ai donc déposé une réclamation le jeudi 29 Juillet. A aujourd’hui, la réclamation n’est toujours pas résolue. Un technicien est passé lundi, il a regardé, constaté qu’effectivement il y avait des problèmes, un autre technicien devait passer…. plus rien. Ma bande passante est toujours catastrophique.
J’ai rappelé mercredi, j’ai rappelé hier, j’ai rappelé aujourd’hui.

Il faut que je fasse une réclamation par fax. Et un technicien va passer « inch allah ».
Pour faire quoi ? J’ai un doute profond sur la capacité de Maroc Télécom à résoudre le problème, puisque selon le technicien, nous sommes « trop loin » et il ne reste qu’à diminuer l’abonnement, pour repasser à 2 megas (pour des raisons techniques qui me sont étrangères, il semblerait que je puisse avoir les 2 megas si j’essaie de n’avoir que cela, alors qu’essayer d’avoir 4 megas fait partir ma connexion complètement dans les choux. J’en doute, mais je veux bien tenter l’expérience).
Seulement voilà, cette solution déplait fortement à mon responsable commercial. Lequel m’explique qu’on peut très bien se connecter « plus loin » avec 8 megas, en me donnant l’exemple d’une autre entreprise de Ouarzazate. Laquelle, après investigation sur Internet, semble avoir une autre offre, d’un ADSL 2+… dont le débit démarrerait à 8 megas. Soit 399 dirhams /​ mois.
Mais — compliqué d’y comprendre quelque chose — l’ADSL 4 mega, donc le mien, c’est selon la grille tarifaire, aussi du 2+

Le flou dans la communication se retrouve ailleurs. Un engagement n’en est pas un s’il n’y a pas de sanction n’est-ce pas ? Si je ne paye pas ma facture Maroc Télécom, on me coupe la ligne. Et qu’est ce qui se passe si ma réclamation n’est pas résolue dans les 24 heures ? Rien. En tout cas le service technique ne sait pas, et me renvoie vers mon responsable commercial, qui me dit aussi ne pas savoir et m’affirme qu’il va renvoyer un technicien.

Moralité concrète : je fais tourner des rapports de positionnement à mes clients. Ils mettent 5 à 10 fois plus de temps à tourner qu’en Europe, (avec les microcoupures et les time-​​out, beaucoup de requêtes sont faites plusieurs fois), et je ne parle pas des temps d’uploads de fichier pour mettre à jour les sites webs.

Et le pire, c’est que la seule alternative réelle que j’ai, c’est la connexion par clé 3G. Qui, sur une période d’un mois, me coûterait 50% de plus. Mais au moins j’aurais mon mega. Enfin… quand la clé ne se déconnecte pas.

Que pensez-vous de cet article ?
Super0
Bien0
Bof0
Nul0
Poster un commentaire